IMG_2017-07-09_22-53-44Un petit article sur lequel je me penche depuis plusieurs semaines : mon témoignage sur la préparation de ma fille à l’arrivée de sa petite soeur? Comment l’ai je vécu? Mes certitudes? Mes interrogations? Mes actions? Bref mon ressenti car je pense que chaque Maman se pose un jour ou l’autre la question… zoom sur la manière dont je l’ai vécue!

 

Mes craintes avant grossesse ?IMG_2017-07-09_23-08-41

Pendant les premières années de ma fille, je me suis toujours demandé : comment aimer autant un autre enfant, c’est possible? Oui c’est vrai, on lui donne tout à notre bébé, tout notre temps, notre amour, notre passion, notre attention… il faudrait partager? Sérieusement? Pourtant, la volonté d’avoir un 2ème enfant s’est peu à peu installé naturellement… même le manque de ne pas l’avoir déjà.

IMG_2017-07-09_23-03-22L’ annonce à la grande soeur ?

Voilà la 1ère échographie… on s’installe tous les 3 autour de la table, on demande à notre fille de décrire la photo… on tente de lui montrer le visage de bébé, les mains… elle nous pose pleins de questions sur sa taille, sa forme, mon bidon… elle a déjà un regard assez fier vis à vis d’elle… cela va t’il rester ainsi? Pas de remarque négative ou autre pour le moment… affaire à suivre! Bonheur…

L’angoisse de la séparation lors de mon séjour à la maternité ?

Une angoisse depuis le début de la grossesse et trop compliquée à éloigner même uneIMG_2017-07-09_22-57-20 fois à l’hôpital, cela a été très difficile : comment être éloignée d’elle et m’occuper d’un autre enfant… allait-elle m’en vouloir? Sommes nous trop fusionnelles ? Honnêtement, c’est peut être humain mais impossible de passer au dessus et je me suis sentie assez seule sans elle, malgré tout le bonheur à ma portée. J’ai profité de ma 2ème fille et j’étais aussi émue et amoureuse d’elle, mais il me manquait un bras…

La préparation ?

Il me semblait indispensable de la faire préparer avec nous l’arrivée de notre bébé. Les couleurs de la chambre, les doudous, la recherche du prénom (elle voulait l’appeler “Clochette”…). Elle s’est préparée en douceur, comme nous, à ce changement de vie si positif.

unnamedMon action ?

Lui offrir un présent! C’est un chamboulement et pourquoi ne pas faire un cadeau à la grande pour la féliciter elle aussi ? Certains conseillent de faire un cadeau de la part de “bébé” mais cela est trop factice à mon gout, j’ai toujours parlé à ma fille comme un adulte donc là non c’est incensé! Un nourrisson ne fait pas de cadeau et elle le sait. Ainsi, j’ai acheté une boite et pleins petites choses simples (vive Action!) : pâte a modeler, cahier de coloriage, mini puzzle, petit carnet et des crayons, gommettes, des trucs qui brillent! Enfin, une petite carte avec un mot lui rappelant que je l’aimais fort malgré mon absence. Elle a adoré. A la maternité, elle était ravie de venir voir sa petite soeur, la rencontrer mais aussi de son cadeau… elle s’en souvient encore! Puis, cela lui a permis de ne pas trouver le temps long en jouant avec des nouvelles petites choses.

La rencontre grande soeur-bébé ?

Tout s’est super bien déroulé. Il est vrai que mes craintes se sont estompées lorsque2016-11-02 06.31.44 ma fille est arrivée ce 1er novembre 2016, magique, plein d’amour, j’ai touché le bonheur, il est là, ma 2ème princesse, mon 2ème amour… mon coeur ne s’est pas divisé en deux mais contre toute attente il a doublé avec la même place pour chacune, le même amour, la même passion, la même admiration… ok je vais l’aimer tout comme la première, j’en crève c’est évident! Papa est hystérique aussi comme pour BB1… le bonheur à l’état pur… le lendemain, je m’impatiente à l’idée de voir ma grande et enfin mettre un visage sur “petite soeur” comme elle l’appelle… et oui, je n’oublierai jamais ces yeux remplis d’étoiles qui brillent, un brin de timidité en même temps et surtout une grande fierté! On a fait une photo pour la montrer à l’école, elle était RAVIE! Pour le moment TOUT ROULE.

Aujourd’hui ?

Alors, voila aujourd’hui, je crois que tout s’est fait naturellement entre mes deuxIMG_2017-07-09_23-11-15 princesses. Elles se regardent avec un tel amour, je suis fière d’être ici et de réussir ma mission pour le moment. On ne sait pas de quoi demain est fait et surement les querelles vont bientôt pointer le bout de leurs nez mais pour le moment, nous sommes très bien ainsi. Elles sont complices et adorent se découvrir et prendre soin l’une de l’autre. Et moi je suis la plus heureuse à les contempler…

Des conseils ?

Le meilleur des conseils est de vous écouter vous même, faites ce dont vous avez envie surtout et tout se passera naturellement et le mieux possible. Ne pas se poser trop de questions, ne pas angoisser, ni stresser, facile à dire mais tellement vrai!