Je me livre à vous… Hey ouai tout est dans le titre!!! Mais je me soigne et je vais bien mieux… enfin en surface! Explication sur un mal être sérieux et inavoué!

Quoi… l’hypocondrie ? Pour être large et rapide, il s’agit d’une inquiétude perpétuelle et continue, d’une peur d’être ou de tomber malade malgré que tout aille pour le mieux.

Et moi dans tout ça? Je suis une “petite” hypocondriaque, au sens large puisque certaines personnes le sont davantage et de façon plus poussée. Mais j’ai toujours peur d’avoir quelque chose, d’être malade sans le savoir et je suspecte régulièrement mes “maux”. Alors lorsque quelque chose ne va pas, je ne vous parle pas de proportions! Il m’arrive souvent d’y penser et cogiter toute seule dans mon coin!

Depuis quand? Il me semble lorsque j’ai vu ma Maman se faire opérer du dos (j’avais 6 ans), une opération d’urgence qui a nécessité une longue hospitalisation et pareil pour la rééducation la pauvre. Du coup je suis allée la voir (mon Papa a cédé devant tant de tristesse de sa petite fille de ne plus voir sa Maman) et la patatra j’ai encore cette image non pas d’elle mais de sa voisine à moitié endormie dans une grande pièce blanche et des tuyaux partout… puis cet hôpital, grand, triste et glauque! Depuis, je rase les murs des hôpitaux et tout a pris une autre dimension de ce coté la… Puis, au fil de ma vie je me rends compte que la Maladie fait partie de notre quotidien quasiment et malgré notre technologie médicale puissante, elle fait rage quand même et ça me fait peur surtout en tant que Maman.

Comment cela se traduit au quotidien ?

  • impossible de regarder un reportage ou autre à la télé qui porte sur la santé, même les avancées technologiques
  • je stoppe toutes les conversations qui tournent autour de la santé
  • je ne regarde pas un magasine, pas une photo, pas une pub la dessus!
  • Je flippe dès que quelque chose ne va pas
  • Je file chez le toubib fissa si j’ai le moindre doute et mon homme trinque sur mes inquiétudes

Je me soigne ? Je dirais que je mets une carapace! Oui, le rire, le sourire, la positive attitude m’aide à dissimuler les inquiétudes! Je me mure dans mon silence et dans la volonté de ne pas parler de maladies! Cela m’hérisse les poils d’en parler et d’imaginer des gens se battre et souffrir me fait mal au coeur puis très égoïstement je pense à moi qui un jour pourrait être touchée aussi… alors je joue la politique de l’autruche et n’en parle pas, je me porte mieux ainsi et depuis des années! Chacun son truc!

En une phrase ? Le jour ou je serai malade ou mon entourage, nous en parlerons assez alors aujourd’hui laissons ces mots de coté!

Merci de m’avoir lu. N’hésitez pas à me laisser vos expériences et impressions!