Samedi, j’ai eu l’honneur d’être invitée à la Cité des Sciences et de l’Industrie pour une journée dédiée à l’avenir des petites filles. Je n’avais pas prévu d’écrire sur le blog, mais mon coeur me pousse à en parler, car c’est important de comprendre combien les petites filles se mettent des barrières dès l’âge dès 7 ans concernant des métiers, alors qu’elles rêvent de le faire! Organisée par le magasine ELLE, qui attribue une place superbe aux femmes depuis des années, et BARBIE l’effigie des petites filles qui fête sa 60ème bougie! Je vous raconte tout car c’est aussi prenant qu’intéressant afin de briser “le plafond des rêves”.

“Tu peux être tout ce que tu veux” Barbie

Le thème ? Illustrer l’idée que les petites filles ont le droit d’exercer le métier souhaité, puis mettre en valeur des femmes ayant réussi dans un domaine dit “masculin” selon les codes. Cela est résumé en un joli slogan “NON AU PLAFOND DES REVES”, il est très explicite et magnifiquement choisi. Pour commencer, voilà une petite vidéo l’expliquant via des enfants, j’ai eu les larmes aux yeux : Lien vidéo le plafond des rêves Après quelques recherches, j’ai pu constater que les femmes ne pouvaient pas travailler en France dans un sous marin avant… 2017!! Il y a du boulot sur une vraie parité physique et psychologique…

Capture d’écran 2019-03-18 à 00.09.45.pngPourquoi Barbie ? La collaboration avec Barbie était inévitable et logique! En effet, la poupée à été créée il y a 60 ans par… une femme! La marque a toujours voulu exposer des femmes (comme le magasine Elle) et démontrer aux petites filles tous les métiers possibles, en les faisant jouer et rêver avec! En 1973 Barbie est devenue chirurgienne, en 1991 officière de la Marine, en 1985 Directrice générale, en 1994 pilote de l’Armée de l’air, en 2000 présidente ; bref tout autant d’objectifs pour tous! Mattel est très à cheval sur cette idée de toujours donner sa chance à chacune, peu importe la couleur, les origines, les rondeurs. Toutes sortes de Barbies existent (60% de leurs ventes sont sur les hors moeurs). Nous sommes loin de la 1ère Barbie toute blonde et mince qui rappelons le avait été conçue de cette manière car la praticité de l’enfant à prendre en main le jouet “par la taille” était plus simple (donc fin) et non pour promulguer une image de pinup!

Capture d’écran 2019-03-18 à 00.16.55.png

Aujourd’hui, Barbie tente de remettre ce message au centre car nous en avons besoin dans le Monde entier. Les petites filles ont le droit de rêver et faire ce dont elle ont envie malgré tout. La jolie campagne de “Close the dream gap” pour rétrécir le fossé entre le rêve et la mise en place concrète pas toujours évidente.

Quelles sont ces femmes mises en valeur le jour J? Quelques unes mais elles ne sont pas seules, puis des femmes moins connues ont tout autant réussi. Je les remercie du temps accordé et leurs témoignages poignants, de magnifiques exemples :

Claudie Haignere : Ancienne astronaute! Et oui ce n’est pas réservé qu’aux hommes même si nous avons la sensation que si. Elle y a cru, elle a traversé quelques obstacles mais a toujours tenu l’idée de son rêve du bout des doigts. Bientôt et pour la première fois dans l’histoire une excursion spaciale sera, fin mars, faite par 2 femmes, un joli pas!

Liza Azuelos : Réalisatrice! Là encore, nous trouvons beaucoup de réalisateurs! C’est une femme rigolote, passionnée, pleine de vie et de bonne humeur ; ces qualités de détermination l’ont poussé à la réalisation de plusieurs films dont “Mon bébé” actuellement au cinéma ; comme quoi c’est possible mais il faut encore lutter contre trop de pression!

Appoline de Malherbe : Journaliste et présentatrice BFM TV! Un témoignage poignant car Appoline nous a expliqué que pendant sa 1ere grossesse, elle était aux Etats Unis pour une mission BFM, elle a caché tout le long sa grossesse par peur! Elle a mené sa mission à la perfection et a annoncé après coup à sa direction qui l’a félicité mais pourquoi en arriver là ? Pourquoi beaucoup ne souhaitent pas être interviewé par des femmes encore aujourd’hui?

Aurore le Boeuf : Commandante de sapeurs pompiers! Pas facile de commander des hommes justement, ah oui et pourquoi? Elle y arrive très bien, d’une main de chef et comme elle le dit “tout le monde arrive avec ses idées et repart avec les miennes!” j’ai trouvé cela rigolo et démontre sa détermination, elle est à l’aise dans son métier et il lui va à ravir! Pour le coup, le respect qu’on les hommes envers les Femmes lui sert beaucoup, un travail en équipe avec une belle image.

Marion : pilote de chasse de l’armée de l’air! Ouahou rien que ça, pareil elle a du gravir quelques difficultés car elle est une “fille” mais elle réussi tout pareil. Prouver que ses notes sont meilleures afin de pouvoir être considérée ou lors d’une conférence, un Monsieur ne l’a pas cru pilote de chasse, bref tant de sottises qui ne sont pas à la hauteur de tout son professionnalisme juste car elle est une femme!

Une championne de football : Jeune elle a du dépanner pour un match alors qu’elle s’apprêtait à le regarder, puis ce fut une révélation, son rêve devenait réalité! Elle a tout donné et sa carrière reconnue! Aujourd’hui la coupe du monde de football féminin arrive et c’est une bien jolie chose, j’ai hâte de supporter les femmes 😉

Enfin voilà une petite sélection de métiers non destinés à des hommes et qui pourtant sont tout à fait faisable! Depuis 2014 les femmes ont accès au métier de sous-officier CRS! Cela est la même chose en sens inverse avec les petits garçons (sage femme, secrétaire, etc) même si la journée n’est pas axée sur eux, le problème est le même.

Quelques secteurs où les femmes sont moins présentes ? On retrouve beaucoup ces exemples dans l’informatique par exemple alors que les premiers programmateurs étaient des femmes! Présidentes, métiers manuels, scientifiques… tout autant de branches ou peu de femmes se révèlent.

Seuls 17% des métiers se révèlent mixtes selon une étude du CIDJ!

Pourquoi cela avance si doucement ? Il est difficile de l’expliquer concrètement mais voilà quelques hypothèses mises en avant et non exhaustives bien entendu :

  • une industrie de jouet qui divise dès le plus jeune âge : on aperçoit un rayon fille puis un autre garçon, des couleurs imposées, peu de jeux mixte, …
  • des moeurs bien installées depuis des siècles
  • une image à donner (petit mec costaud, petite fille princesse, …)
  • des peurs irrationnelles, un manque de confiance sous-estimé
  • une maternité dont les femmes sont régulièrement rattaché négativement
  • une transmission d’éducation naturelle et ancrée (partage des tâches, couleurs des habits, décoration, discours, habitudes, etc)
  • et tant d’autres

Tout cela est très perturbant car il est à noter que les filles ont d’excellents résultats à l’école, sont plus calme en général, mais ne postulent pas à tout par méfiance uniquement et une société et moeurs démotivantes dans le passage d’étapes nécessaires à la réussite.

Le déroulement de l’évent organisé par ELLE et BARBIE ? Exceptionnellement bien fait, bien pensé et laissant place aux enfants et aux adultes la réflexion :

  • arrivée dans une salle avec différentes tables rondes grâce à l’intervention d’invités féminines citées plus haut, et de petites filles avec leurs questions
  • goûter plantureux (bar à crêpes, à gaufres, gâteaux, jus, boissons chaudes bref Whouau une chance pour nous d’être parmi tout ce joli monde
  • escape game pour les enfants avec des thèmes ; ma fille et ma nièce ont tenter de résoudre des énigmes à travers l’univers astronaute, elles ont adoré!
  • conférence et réflexion pour les parents (psychologues, etc)
  • fin avec une jolie Barbie ingénieur en cadeau afin de les pousser à le devenir peut être un jour, le rêve est pour le moment là 🙂

Enfin voilà une journée bien intéressante, une découverte de Barbie en profondeur appréciée et une mise en avant de la femme superbe! Il reste beaucoup de chemins mais peut être qu’en qualité de parents nous pourrons déjà commencer le boulot!

Bravo à toutes les femmes et soyons forte ensemble pour avancer main dans la main !

ELLE GIRL POWER