atelier makis
Recettes salées

Atelier MAKIS à refaire à la maison!

Il y a maintenant 3 semaines, début septembre 2020, j’ai eu la grande chance de pouvoir assister à un atelier pour réaliser des makis. C’était génial et j’ai hâte d’y retourner pour d’autres cours. Stéphanie, de l’atelier AOI est à la tête de cette jolie boutique à Senlis en plein coeur de la jolie ville pavée. Elle nous emmène à la découverte de cette culture japonaise qui la passionne et nous donne des tas d’astuces. Je vous montre un peu ma réalisation à la maison faite pour notre repas dominical. Puis, je vous expliquerai tout sur mon cours et le détail appris! Tout cet atelier, autour de Stéphanie, s’est réalisé en bonne compagnie avec Sevelyne du blog La Bulle de Sevy, Karine du blog Ma petite vie avec mes papayes, Julie du blog Petits Gourmands and co, et notre gagnante @baby_and_lou !

Atelier MAKIS : la recette refaite à la maison ?

Pour réaliser environ 40 pièces de “makis neige” (sans l’algue noire dedans ou dehors), il vous faudra :

  • 500g de riz à sushi
  • 20ml de vinaigre de riz
  • un CS de sucre
  • du saumon, du concombre et autre selon vos goûts, se décline selon vous!

Voilà donc quelques explications :

  • cuire le riz à l’autocuiseur ou à la casserole (recouvrir d’eau le riz, laisser frémir puis baisser le feu et laisser environ 15mins cuire à feu doux jusqu’à ce que l’eau soit absorbé par le riz) puis ajouter le vinaigre, un peu de sel, sucre et laisser tiédir – vous pouvez même le faire la veille c’est encore mieux et un gain de temps le jour J
  • enrouler du film étirable recto verso sur toute la natte en bamboo
  • positionner délicatement le riz sur la moitié de la natte devant vous
  • ajouter du sésame si vous voulez, du saumon, etc
  • plier aux 3/4 à l’aide de la natte puis presser avec vos doigts afin de régulariser la forme de votre maki
  • faire un demi tour complémentaire afin de bien “fermer” le maki à l’aide de la natte avec de nouvelles pressions avec les doigts
  • “démouler” et saupoudrer de sésame
  • couper délicatement avec un couteau fin (sans dent) en plusieurs morceaux

Et voilà notre oeuvre, c’est franchement pas dur mise à part la cuisson du rie que je conseille à l’autocuiseur sincèrement.

L’atelier AOI : un pur moment de bonheur!

La cuisine japonaise est excellente pour la santé et pleine de vertus mais un brin pas évidente. Il est vrai que des méthodes sont à savoir. Stéphanie, ancienne commerciale a décidé de prendre un virage à 360° pour vivre de sa passion : la cuisine! Et que cela lui va bien, vous serez tellement bien reçu chez elle! Tout se fait naturellement, à l’aise et tout est clair et paraît simple et évident.

Découverte du lieu, de la table dréssée de produit connu mais en même temps très inconnu finalement. Puis, Stéphanie nous a parlé des produits typiques, des goûts mis en valeur, comment sublimer un maki…

Par exemple, l’umami tu connais ? C’est carrément la 5ème saveur! Après à le salé, le sucré, l’acide et l’amer, on retrouve donc l’umami! En bouche, il nous fait saliver et nous donne envie d’y retourner… chez moi ça n’a pas vraiment bien marché mais il est connu dans la cuisine japonaise. L’Ume également découvert ici même, un fruit du japonais avec lequel notamment on fait de l’alcool de prune, qui a une savoir tellement particulière, à goûter!

Elle nous a d’abord parlé de la préparation du riz : la tradition, le soin apporté, la qualité attendue, le rendu et l’exigence des japonais. Après nous avoir fait une démonstration, voilà notre tour dans une ambiance très détendue.

Je ne vous ré-explique pas chaque étape, ce sont les mêmes qu’en haut mais voilà donc des visuels permettant de voir les différentes étapes. Voilà quelques astuces :

  • préparer le riz même la veille ou le matin pour le soir
  • mettre du film étirable sur sa natte pour éviter que cela colle
  • ne mettre qu’un aliment sur les makis simples
  • ne jamais congeler le riz une fois vinaigré (compliqué niveau bactérie)
  • utiliser les différents sésames dans la cuisine au quotidien
  • acheter du saumon “élevé” contre toute attente que le sauvage car possibilité de vers, rare mais si cela arrive la maladie peut être très douloureuse et grave… ainsi le saumon élevé n’a pas ce problème
atelier AOI

Atelier MAKIS : mais quoi d’autre ?

Chez Stéphanie, ce qui est fort intéressant c’est la richesse des choses proposées. Au delà du cours de makis, on retrouve aussi des cours de :

  • bentos (lui me fait de l’oeil clairement)
  • gyozas (pareil ce cours m’appelle à lui!)
  • onigris
  • sushis

Chacun d’eux coûte 45 euros par personne et on repart avec ses préparations. Ainsi, le japonais n’étant franchement pas donné, la différence n’est pas dingue et pourtant le moment et les choses apprises sont justes tellement enrichissantes. Le calcul est vite fait!

Stéphanie fait également épicerie bien sur pour vous équiper sur place et traiteur! Nous avons lors d’une soirée entre amis avec Julie du blog Petits Gourmands and Co commandé des plats, les voilàs 🙂 super bon! Du fait maison dans l’assiette… Sur son site Internet, on retrouve quelques recettes : https://www.atelier-aoi.com/le-blog/aoi-recettes/

Atelier MAKIS

Atelier makis AOI : comment s’y rendre ?

Pour commencer, n’hésitez pas à la suivre sur les réseaux sociaux pour être au courant des actualités :

Pour la contacter, vous pouvez le faire également directement via ce lien : https://www.atelier-aoi.com/contact/

Pour un anniversaire, un moment en amoureux, en famille, un enterrement de vie de jeune fille, bref tout est possible! Je vous le recommande sincèrement, nous avons passé un excellent moment avec des souvenirs en tête. Je me permets de vous mettre le lien de l’article de Julie qui pourra vous donner une autre idée que la mienne et sa vidéo Youtube très explicite : https://petitsgourmandsandco.com/makis

A bientôt et n’hésitez pas à passer faire un tour sur mon blog : https://mamanetsonchapeau.com/

Atelier MAKIS
Voilà ce que j’ai ramené

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *