Découvertes de marques

Les OEUFS de chez Le Gaulois

Quel bonheur de découvrir une famille d’éleveurs et les dessous de la filière OEUFS de chez Le Gaulois ! On les voit en rayon dans les grandes surfaces mais on n’imagine pas ce qu’il y a derrière finalement. Bio, pas bio ? La différence ? Les œufs blancs ? Les conditions de vie sont-elles respectées ? Le respect des animaux est-il pris en compte ? Et leur bien être ? Lors de ce BLOGTRIP au Mans le vendredi 18 septembre 2020, j’ai eu pas mal de réponses de mes propres yeux, explications ! Le souvenir d’une superbe journée…

Blogtrip la filière OEUFS : le programme ?

Invitée par la marque « Le Gaulois », nous voilà au Mans (à 1h de Paris) près de leur siège, usine et la majorité de ses éleveurs. La proximité de ces derniers avec la marque est le maître mot afin de gérer les projets, l’accompagnement de la relation Le Gaulois/Eleveurs. Nous avons eu la chance de déjeuner au restaurant Popotte et Papilles au Mans (ici : https://www.popoteetpapilles.fr/) autour de l’œuf et ses différentes façons de le manger. Puis, nous avons passé une après-midi au cœur d’une ferme, chez la famille ALLAIRE, des éleveurs de poules et quelques bovins… une découverte incroyable, qui me laisse bouche B.

Le restaurant et la cuisine des OEUFS sous différentes formes ?

Tout le monde trouve forcément une façon de l’apprécier : cru, cuit, entrée plat ou dessert, puis pas gras et plein de vitamines et omégas, il est un atout pour petits et grands. Accessible en termes de prix et facile à trouver, l’œuf fait partie de notre quotidien à tous et pour tous les portemonnaies.

Le restaurant Popotte et Papilles nous a accueilli dans un cadre très cocooning, agréable et professionnel. Le lieu est aussi chaleureux que le personnel, si vous êtes de la région, allez-y les yeux fermés franchement !

En apéritif, je me suis laissé tenter par une sangria blanche. Humm à base de vin blanc, une découverte bien sympathique. En entrée, un œuf à la coque avec un jus fumé de mémoire à tomber par terre, cuisson parfaite. Aussi, un œuf mimosa accompagné de salade, figues fraîches, noix et champignons. En plat, un œuf norvégien coulant et en dessert, une déclinaison  avec forcément de l’œuf (madeleines, mousse au chocolat, panna cotta, crème brûlée, …). Un déjeuner génial avec toute l’équipe de chez « Le Gaulois », l’équipe de leur agence de communication, Fred du blog « Maman de Ouistiti » et 2 journalistes.

Les OEUFS et la démarche « Oui c’est bon » ?

Ensuite, nous nous sommes rendus dans une ferme souhaitant intégrer la démarche « Oui c’est bon » de chez Le Gaulois (on le voit sur les boites). Il s’agit d’une démarche (filiales volailles et œufs) avec un cahier de charges particulier mettant en avant le bien-être des animaux et leur alimentation au coeur de tout. Par exemple, on retrouve obligatoirement :

  • L’alimentation 100% végétale et minérale dont 60% de céréales minimum, à base de céréales entières 100% françaises et sans OGM
  • Bien-être des animaux : parcours extérieur, jardin d’hier, lumière naturelle, pierres à picorer, perchoirs, espaces pour des bains, diffusion de musique ou radio, etc.
  • Environnement : maîtrise des consommations d’eau, favoriser la bio-diversité, …
  • Aider les éleveurs : formations, démédication, …

Vous pouvez en lire davantage sur le site Internet de la marque Le Gaulois : https://www.legaulois.fr/oui-cest-bon

Les poules : une sacrée découverte !

Me voilà donc impressionnée et des images dans la tête pour plusieurs années de ce que j’ai vu sur place ! Les poules sont des animaux vraiment adorables et voir Nathalie et Simon en prendre soin ainsi m’a juste donné des frissons. Nathalie, l’éleveuse, passe au moins 3h à leurs côtés, leur parle, les caresse, les observe. L’éleveuse apprivoise réellement ses animaux et les poules le lui rendent bien. Nathalie siffle et les poules répondent toutes ensembles, incroyable ! Puis, se croirait dans une salle de concert. Rien que de voir leurs réactions lorsqu’elle entre sur le terrain, les poules viennent à elle et la suive. Nous étions sur place un jour de soleil, chaleur et vent… tout ce que détestent ces demoiselles ! Nathalie a réussi à les faire sortir afin de nous les montrer, nous en parler à cœur ouvert. Plus on les traite correctement, plus elles sont heureuses, ça va de soi et croyez-moi ici elles le sont ! La passion anime cette aventure et on le ressent sincèrement. J’y serai bien restée un week-end vraiment, j’adore les animaux.

Le quotidien de la famille ALLAIRE pour les poules ?

Pour faire rapide, car il y aurait beaucoup à dire, le matin c’est ramassage des œufs soit avec une machine si les poules pondent au bon endroit d’elles-mêmes (la majorité) soit à la main si certaines sont capricieuses ! Lorsqu’une poule a décrété qu’elle ferait ses œufs ici ce sera ici et rien ni personne ne pourra en décider autrement ! Ainsi, l’éleveuse ramasse également environ 2500 œufs manuellement chaque matin. Ensuite, la voilà au tri afin de séparer les fissurés par exemple. Puis, les 3 heures suivantes, elle les passe avec ses poules comme expliqué plus haut. Le reste de la journée est effacement utilisé afin de leur rendre l’espace propre, et s’occuper de bien préparer les œufs à venir chercher par « Le Gaulois » plusieurs fois par semaine. Les repas sont donnés plusieurs fois par jour bien sûr, le soir elles dorment en intérieur et Simon veille à ne pas avoir de renards dans les parages pour éviter tout problème. Une journée pas de tout repos mais leur amour pour les bêtes est juste dingue.

Sanitairement parlant : gros point positif !

Voilà un deuxième point sur lequel j’ai été vraiment « choquée » dans le bons sens ! En effet, tout est complètement protégé et quasiment aucune bactérie ne peut entrer et s’incruster jusqu’à les poules… Combinaisons, couches de plastiques différentes sur les pieds, à enlever à chaque passage d’une zone à une autre, charlotte, bref COVID ou pas, c’est la même chose ! Ainsi, cela à l’avantage de n’avoir aucune poule malade donc aucun traitement à leur donner… pas de médicaments rien… les œufs sont donc impeccables et nous aussi.

Les OEUFS : bio ou pas BIO finalement ?

Je suis assez « BIO » sur les bords, et très honnêtement j’ai changé d’avis concernant les œufs, qui aurait cru (l’influence influencée)! Je ne pense plus prendre autre chose que des « Le Gaulois Oui c’est bon » puisque :

  • Les animaux sont très bien traités, avec amour et passion avant tout
  • Un protocole sanitaire plus que travaillé permettant aux agriculteurs de ne pas avoir à donner de médicaments ou tenter avant tout l’homéopathie etc
  • Une alimentation contrôlée (j’ai touché le coup d’une poule, son ventre et il était rempli de bonnes graines, était souple et en pleine santé)
  • Des conditions optimales en extérieur

Finalement, ne pas être BIO ici c’est se donner les mêmes contraintes d’alimentation et de traitement. Mais, se laisser la possibilité si aucune médecine naturelle n’a fonctionné, de donner des antibiotiques à ses animaux si vraiment c’est le dernier recours. C’est-à-dire, après l’homéopathie, etc au lieu de perdre tout son travail et n’avoir aucune retombées financière et un désastre pour les animaux. Un peu comme nous, quand nous n’avons plus le choix. Toutefois sur 3 élevages, dans cette ferme, aucun recours aux médicaments n’a dû être entrepris grâce aux conditions sanitaires plus que respectées. Pour être honnête, il y a aussi pour produire du BIO, une donnée chiffrée quant au nombre d’animaux chez les éleveurs BIO, ne pas dépasser un certain nombre. Ici, j’ai vu des poules plus qu’heureuses avec une alimentation rêvée, me voilà convaincue.

Puis, le BIO dépends tellement des pays, par exemple la réglementation pour vendre un poulet en terme de poids est différent de celle de l’Europe, idem pour l’alimentation etc. Mieux vaut manger des œufs avec une alimentation raisonnée et locale selon moi. Cela m’a fait beaucoup réfléchir finalement.

Les OEUFS de chez Le Gaulois : comment fonctionne la relation avec leurs éleveurs ?

Tout d’abord, les éleveurs sont dans un périmètre de 350km exprès afin de faciliter l’accompagnement où une personne est dédiée exclusivement à cela. Honnêtement, Le but est de travailler « ensemble » et avoir une relation de confiance basée entre autre sur le « WIN WIN ». Ici, la famille ALLAIRE a un contrat d’exclusivité avec la marque mais… en quoi cela est bénéfique pour eux ? Différentes choses : une certitude de vendre tous leurs œufs, une routine établie, un tarif défini, l’accès à une démarche « Oui c’est bon », l’administration, la protection juridique simplifiée, et tant d’autres !

Les OEUFS : FAQ le saviez-vous ?

  • Un œuf pèse environ 53g
  • Ne jamais laver un œuf car on abime la coquille et la rendons poreuses ainsi on favorise sinon l’entrée des bactéries, la coquille faisant barrage
  • Conserver vos œufs dans un endroit évitant les variations de températures
  • La couleur des OEUFS dépend des espèces de poules
  • Les éleveurs d’œufs gardent les poules pendant 1 année et demie
  • Les poules pondent aux alentours de 17 semaines de vie
  •  Oui, les poules écoutent de la musique et cela leur fait beaucoup de bien, c’est dingue!

Voilà, pour mon petit retour sur cette journée exceptionnelle! Un doux et joli souvenir sincèrement, une belle découverte. Je n’aurais jamais imaginé cette relation avec les poules et tout cet échange et amour. J’espère que cela vous aura plus. Ici, très sincèrement, vous le verrez dans mes partages de recette. Je vais privilégier Le Gaulois et la démarche “Bio c’est bon” ayant vu de mes propres yeux la qualité. Voilà le lien vers la partie FOOD de mon site si toutefois vous avez envie de le découvrir : https://mamanetsonchapeau.com/category/recettes/

2 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *